Vert d'Horizon  >  Parasites et ravageurs  >  L’Hylésine du Pin

« C’est pas la p’tite bête qui va manger la grosse » phrase célèbre de grand mère! N’empêche qu’avec ses 4 mm de long l’hylésine est capable de décimer un pin séculaire de 35m!

 

Qui est l’hylésine du pin ?

 

Petit Scolyte, blastophagus piniperda de son nom latin, s’attaquant exclusivement aux pins indifféremment de leurs espèces.

Un petit corps noir cylindrique de 4 à 5mm de long s’apparentant, à l’œil nu, plus à un excrément de souris qu’à un ravageur de pin!

La femelle creuse un petit trou dans l’écorce en général aux deux tiers supérieurs de l’arbre et le mâle la rejoint à l’entrée pour l’accouplement.

Une fois prête à pondre, la galerie est forée jusqu’à atteindre le liber au dessus de l’aubier où les œufs seront déposés.

A l’éclosion,les larves creusent des petites galeries grâce à leurs mandibules très robustes, afin de se nourrir tout l’hiver au dépend du liber.

Ceci jusqu’à leur transformation en insecte adulte, vers le mois de juin, passant par 5 stades larvaires entre temps dont je vous passerai les détails croustillants .. enfin .gluants.

C’est là qu’ils prennent leur envol, pas bien loin, ils rejoignent juste les jeunes pousses de leur hôte, où ils creusent ces dernières pour atteindre l’intérieur afin de s’en nourrir tout l’été les voraces !

La maturité sexuelle atteinte, le cycle repart fin de l’automne! la boucle est bouclée la prolifération aussi !

 

Que provoque l’hylésine du pin:

 

Il faut savoir que ce ravageur est de type secondaire, il ne s’attaque donc qu’à un arbre déjà affaibli.

Cette faiblesse peut-être due à des travaux au pied de l’arbre, des coups dans son écorce, des tailles mal exécutées où encore un stress hydrique dû à une période de sécheresse (liste non exhaustive !).

Les galeries creusées par les larves vont provoquer des décollements d’écorces importants.

La période d’été où ils se nourrissent dans le houppier va provoquer la mort de certaines branches et une perte importante de sa surface foliaire!

Tout ça va affaiblir fortement l’arbre et peut en provoquer sa mort.

 

Comment repérer l’hylésine du pin:

 

Sur le tronc dans la partie supérieure et dans le houppier, on peut remarquer l’entrée des galeries même du sol.

Effectivement l’arbre en réagissant à l’attaque va former des petites gouttes de résine, afin de tenter d’obstruer le trou, qui blanchissent en séchant.

Pour le houppier, vous pourrez constater un éclaircissement et une coloration anormale de certaines aiguilles et pour certaine partie un dessèchement complet.

 

Que faire !

 

Malheureusement lorsque l’on repère ces symptômes, l’attaque est déjà forte et l’on ne peut rien n’y faire, à part compter sur les capacités de défense du pin.

Ceci dit, peu importe le moment, une fois attaqué, nous sommes impuissants pour aider notre ami .

L’issue est souvent fatale et l’abattage nécessaire avec évacuation afin d’éviter la prolifération.

 

Longtemps dans le sud de la France, ces petites bêtes remontent dans nos contrées, pour, n’en déplaise à ma grand mère, manger les plus grosses !

 

 

les arboristes grimpeurs

 

Call Now Button