Vert d'Horizon  >  Parasites et ravageurs  >  La maladie de l’encre du chêne

Encore un méchant ravageur pour l’arbre, non ce n’est pas une maladie spécifique aux écrivains!

 

La maladie de l’encre quésaco ?

maladie-de-lencre-elagage-abattage-elagueur-piriac-mesquer-la-turballe-guerande-la-baule-le-croisic-pornichet-1

Il s’agit ici d’un champignon, Phytophthora Cambivora. Il provoque une réaction chez l’arbre, donnant des suintements noirs à la base du tronc, ce qui explique son nom!

maladie-de-lencre-elagage-abattage-elagueur-piriac-mesquer-la-turballe-guerande-la-baule-le-croisic-pornichet-3

Un pathogène très actif dans les Pyrénées Atlantique depuis les années 50, mais de plus en plus présent sur l’ensemble du territoire.

 

Sa dissémination.

 

C’est un champignon racinaire, qui s’introduit dans l’arbre par les radicelles. Le mycélium atteignant les tissus vivants, les tue par sa voracité. Les symptômes se voient surtout au niveau du collet, mais peuvent monter jusqu’à trois mètres voir 6m pour les plus gros cas.

maladie-de-lencre-elagage-abattage-elagueur-piriac-mesquer-la-turballe-guerande-la-baule-le-croisic-pornichet-2

Telles les graines d’érable avec ailettes profitant du vent pour se disséminer, les spores, ou plutôt les zoospores de ce champignon, se déplacent dans l’eau grâce à deux petits flagelles mobiles.

Le taux d’humidité a donc son importance pour ces attaques. Sa propagation est également liée aux températures hivernales: plus elles seront douces plus la maladie de l’encre sera présente. Le réchauffement climatique ne va donc pas aider à son éradication.

Bien évidemment, ce combat permanent du végétal contre le pathogène l’affaiblit beaucoup. Il peut en résulter une perte foliaire partielle, un houppier frêle. Les manifestations physiques du combat  donnent un aspect peu esthétique à l’arbre. Les lésions provoquées entraînent la formation de bourrelets cicatriciels qui finissent par dénaturer le tronc et son écorce.

L’encre noir coulant le long de l’arbre ajoute la touche maladive au sujet, qui perd son côté embellissement du jardin.

maladie-de-lencre-elagage-abattage-elagueur-piriac-mesquer-la-turballe-guerande-la-baule-le-croisic-pornichet-6

 

Que faire contre la maladie de l’encre?

 

Forcément, aucun traitement possible, et une propagation facile au voisin par les racines! L’abattage, lorsque la contamination n’est plus supportable, est la seule solution. Mais sachez que l’arbre peut vivre plusieurs années malgré sa maladie. Suite à une attaque, améliorer le drainage du terrain peut diminuer la prolifération des champignons.

maladie-de-lencre-elagage-abattage-elagueur-piriac-mesquer-la-turballe-guerande-la-baule-le-croisic-pornichet-4

N’essayez pas d’utiliser l’écoulement noir pour remplir votre encrier, il ne s’agit que de la sève oxydée mise à nue par les lésions, vous n’écrirez pas grand chose avec ! quoique !

 

Les arboristes grimpeurs Vert d’Horizon

 

Call Now Button